Exploration macrophotographique de la matière picturale

Cette galerie d’images propose un autre regard sur les œuvres, celui qui outrepasse la lecture iconographique qui s’éloigne du discours pour entrer dans la matière picturale.
Ces images sans être reliées aux œuvres dont elles sont issues, ont pour but de faire voyager le spectateur, de le placer à une échelle à laquelle souvent seul le restaurateur a accès.
La restauration d’une œuvre passe en premier lieu par sa compréhension, la lecture de l’œuvre est essentielle. Pour ce faire le regard reste à distance un temps, pour appréhender le sens, le discours, puis très vite il se rapproche. Le regard explore alors l’œuvre plus profondément, pour comprendre la technique picturale, les spécificités de mise en œuvre, mais également les altérations. Dans cette phase l’échelle n’est plus la même et nous entrons alors dans d’autres sphères, dans un univers à part qui n’a plus de repères figuratifs ou concrets, nous entrons alors dans la matière picturale elle-même.
La documentation des œuvres est une autre étape primordiale avant toute intervention. La macrophotographie permet de garder la trace de phénomènes qui ne sont perceptible qu’à très petite échelle mais qui sont souvent la cause de pertes et de dégradations importantes. Cependant au-delà de cette dimension technique ces photographies offrent une nouvelle esthétique, un nouveau visage, et révèle ainsi une sorte d’intimité des œuvres.





Cliquez sur une image pour ouvrir la galerie, ou sur la flèche pour modifier le patchwork.